Qui dit été dit règles de sécurité !

S’il a mis du temps à arriver, l’été est maintenant bien installé. Une bonne occasion de faire un point sur les règles de sécurité à suivre pour protéger les alentours de votre piscine.

 

Commençons par une touche d’optimisme : les campagnes de prévention semblent faire leur effet, puisque le nombre de noyade a fortement diminué ces dernières années, alors que le nombre de piscines, lui, a augmenté.

Rappelons que depuis 2003, il est obligatoire d’installer un système de protection pour prévenir tout risque de noyade dans une piscine enterrée ou semi-enterrée. Ce système de protection peut être :

  • une barrière de protection (norme NF P 90 306), souple ou rigide, qui interdira tout accès à la piscine pour un enfant qui ne serait pas accompagné d’un adulte. Vérifiez bien qu’elle soit toujours fermée.
  • une alarme de piscine (norme NF P 90 307-1) alarme à immersion qui prévient lorsqu’il y a une entrée dans l’eau ; ou modèle périmétrique, qui détecte tout passage à proximité du bassin. Là encore, veillez bien à la remettre en route une fois la baignade finie.
  • une couverture de sécurité (norme NF P 90 308) : il s’agit d’une couverture rigide, qui doit supporter le passage d’une personne. A ne pas confondre avec les couvertures type bulles, qui ne sont là que pour garder la température de l’eau et la protéger des saletés.
  • un abri de piscine (norme NF P 90 309), haut ou bas, qui forme une coque autour du bassin, condamnant ainsi tout accès.

Attention cependant, l’installation d’un système de sécurité ne fait pas tout : il est indispensable de vérifier son installation et son bon fonctionnement.  Et retenez par dessus tout que rien ne remplace la vigilance d’un ou plusieurs adultes responsables !

Lire la suite ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *