Protégez vos enfants d’éventuels accidents en installant une alarme de piscine

La loi vous oblige à installer une alarme dans votre piscine afin d’éviter que des drames se produisent. Si vous ne respectez pas la loi, vous vous exposez à de lourdes amendes (45 000 €). Mais même s’il n’y avait pas de loi, installer une alarme relève tout simplement du bon sens.
Il y a différentes sortes d’alarmes et des milliers de modèles sur le marché, prenez en compte quelques critères afin de choisir le modèle qui vous convient le mieux. Il existe deux types d’alarmes : les modèles périmétriques et les modèles immergés.
L’alarme immergée : elle émet une alerte lors d’une chute dans le bassin. Elle se déclenche si un enfant de plus de 6 kg tombe dans la piscine. Le dispositif de ce type d’appareil doit être immergé dans l’eau afin de détecter les mouvements et les bruits de l’eau. Le dispositif se compose de plusieurs sondes en fonction de la taille de votre piscine, d’une centrale d’alarme et d’un système de commande. Ce type d’alarme est peu onéreux.
Avec les alarmes immergées, l’alerte est donnée une fois seulement que la chute s’est produite, il y a donc un temps de latence. Ce type d’appareil convient si la piscine se trouve près de votre habitation.
L’alarme périmétrique : elle est installée autour du bassin et forme un périmètre de sécurité. Dès qu’une personne pénètre dans cette barrière invisible, l’alarme se déclenche. Il s’agit donc d’une alarme préventive, vous permettant de réagir avant que l’enfant ne tombe dans l’eau.
Toutefois, l’alarme périmétrique peut se déclencher intempestivement si vous avez des animaux domestiques. Elle est un peu plus chère que l’alarme immergée.

Lire la suite ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *