Les différents traitements de l’eau de piscine

La piscine regorge de bienfaits, et pour pouvoir pleinement en profiter, il faut entretenir l’eau du bassin. Cet entretien passe par le traitement de l’eau de piscine afin de la débarrasser des différentes bactéries qu’elle peut contenir, mais aussi d’empêcher la prolifération de certains micro organismes comme les champignons ou les algues. Il existe une multitude de traitement de piscine, allant des plus courants aux dernières méthodes en date qui se veulent être moins polluantes pour l’environnement.

Les traitements de piscine les plus courants

Deux traitements de piscine sont couramment utilisés pour débarrasser l’eau de piscine de ses impuretés. Il s’agit du chlore et du brome.
Le chlore est sans doute le produit le plus utilisé pour le traitement de l’eau de piscine. Il a pour avantage d’être moins coûteux, mais aussi d’être efficace. En effet, le chlore agit non seulement en tant que désinfectant et oxydant, mais aussi en tant qu’anti-algue. Ainsi, le chlore permet d’éliminer toutes les bactéries, mais aussi empêche la prolifération des algues au fond de votre bassin. Le chlore existe sous différentes formes, galets, pastilles ou liquide. Il ne doit pas être dissout directement dans l’eau et il est recommandé d’avoir un pH à 7,4 pour une meilleure efficacité. Le chlore a cependant pour inconvénient d’avoir une forte odeur et d’être irritant pour les muqueuses et les yeux des baigneurs.
Si vous voulez un produit qui a tous les avantages du chlore sans ses inconvénients, vous pouvez opter pour le brome, qui est cependant plus couteux. Étant un halogène comme ce dernier, le brome est aussi un désinfectant, un oxydant et un anti-algue. Contrairement au chlore, il agit nonobstant les variations de températures. Son efficacité est à son maximum lorsque le pH est de 7,5.

Les nouvelles méthodes de traitement de piscine

Outre le chlore et le brome qui sont des traitements de piscine efficaces qui agissent autant contre les bactéries que contre la prolifération des algues, il existe de nouvelles méthodes de traitement qui ont pour avantage d’être naturels et en conséquence écologiques. Ainsi en est-il du traitement au sel et aux UV.
Le traitement de l’eau nécessite un appareil, l’électrolyseur. Il permet la décomposition du sel en chlore et en sodium, le chlore libéré désinfectant l’eau sans aucune odeur. Ce traitement est simple et efficace, et vous imposera pour seule contrainte de tester régulièrement le pH, le sodium ayant tendance à l’augmenter.
Le traitement aux UV en plus d’être naturel est automatique et réduit l’utilisation de produits chimiques. En outre, il ne fait pas varier le pH. Il nécessite un réacteur d’ultraviolet, ce dernier contenant la lampe chargée de diffuser les UV. L’eau est débarrassée de ses impuretés une fois qu’elle passe devant la lampe.
Il existe une multitude de traitement de piscine. Nous n’avons cité que les plus couramment utilisés et les dernières techniques qui ont pour avantage d’être naturels. Si ces derniers sont préférés par les nouveaux propriétaires de piscine, pour un traitement choc, il leur faudra toutefois se retourner vers le chlore ou le brome.

Lire la suite ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *