Comment mettre sa piscine en hivernage ?

A cause des contraintes thermiques dues au gel, il est nécessaire de réaliser certaines opérations afin de préserver votre piscine. Cela est surtout nécessaire durant les saisons où la température baisse en dessous de 13° C. En effet, le réseau hydraulique de votre bassin, le système de filtration et les autres équipements n’y sont pas conçus pour supporter les effets du froid. Sachez qu’il existe deux méthodes d’hivernage pouvant être réalisées, soit l’hivernage passif et actif. Dans le cas des piscines situées dans les régions tempérées, l’hivernage passif permet d’assurer un service minimum du système de filtration. Par contre, pour passer un hiver enneigé sans dommage, la piscine doit être mise en hivernage passif.

Les premiers pas d’un hivernage passif

L’hivernage passif consiste à mettre complètement à l’arrêt le réseau hydraulique et le système de filtration du bassin. Cela nécessite ainsi de faire appel à un traitement chimique, afin d’éviter que l’eau de la piscine ne soit infestée d’algues et de bactéries durant toute la période de l’hivernage. Cependant, il est à savoir que la première étape à réaliser pour la mise en œuvre de toutes les opérations d’hivernage possible est un nettoyage soigné du bassin. Ainsi, il est essentiel de bien brosser les parois, la ligne d’eau, ainsi que le fond du bassin. Il est également nécessaire de procéder à un bon nettoyage du skimmer, des buses de refoulement et de tous les composants intégrés au bassin. Il ne faut pas non plus oublier de nettoyer les accessoires amovibles de la piscine, comme les couvertures et les alarmes immergés. Si vous utilisez un robot de piscine pour le nettoyage du bassin et la filtration de l’eau, il est essentiel de le sortir de l’eau pendant l’hiver. En effet, ces équipements ne sont généralement pas conçus pour supporter le gel, ni les basses températures. Il ne faut pas non plus oublier de protéger les parois du bassin des pressions de la glace. Pour ce faire, vous pouvez installer un certain nombre de flotteurs d’hivernage.

Protégez le réseau hydraulique de votre bassin des dégâts de l’hiver

Pour continuer la mise en œuvre d’un hivernage passif, la suite des opérations consiste ensuite à diminuer le niveau de l’eau. En effet, contrairement aux idées reçues, il est déconseillé de vider complètement la piscine. Au contraire, il est nécessaire de garantir la stabilité mécanique du bassin lorsque l’eau n’est pas mise en mouvement par le système de filtration. En abaissant juste le niveau de l’eau du bassin d’environ une dizaine de centimètres sous le skimmer, vous pouvez ainsi offrir un certain équilibre avec les pressions mécaniques du sol, tout en bénéficiant d’un isolant thermique grâce à la masse d’eau restante. Cette réduction du niveau de l’eau est également nécessaire pour assécher les canalisations du circuit hydraulique, afin de les préserver des éventuels risques de fissure liés au gel. Il est même recommandé de boucher les buses de refoulement, ainsi que le skimmer, pour en assurer l’étanchéité. Il est également recommandé vidanger, détartrer et graisser le filtre, puis de laisser ce dernier ouvert. Quant au moteur de la pompe électrique, il est également nécessaire de procéder à une vidange, un nettoyage du pré-filtre et un graissage du joint. Il est même recommandé de démonter et de mettre la pompe au sec.

Lire la suite ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *